Connexion
  RECHERCHE
  

CLASSEMENTS 
LES MEILLEURS 
RECHERCHE 
REVIEWS 
LIENS 
DERNIÈRES REVIEWS
0 reviews aujourd'hui
4501708 reviews au total
50 dernières reviews

 
FORUM
CHARTS DES VENTES 1966 (2)
SLADE, SWEET, NAZARETH, URIAH HEEP
OFFRE DE PRÊT ENTRE PARTICULIERS – P...
Vous cherchez les partitions de vos ...
OFFRE DE PRÊT ENTRE PARTICULIERS – P...

 
CHAT
Personne n'est dans le chat maintenant.
Please log on or create a new account to join the chat!

 
ACCUEILFORUMCONTACT

EIFFEL - À TOUT MOMENT (ALBUM)
Entrée:10/10/2009 (Position 16)
Dernière semaine:15/01/2011 (Position 187)
Top:16 (1 sem.)
Semaines:26
Place dans le classement général:2801 (1850 points)
Année:2009
Dans d'autres pays:
fr  Top: 16 / sem.: 26
be  Top: 31 / sem.: 19 (Wa)

Cover

TRACKS
02/10/2009
CD Play It Again Sam PIASF 173 CD / 942.0173.020 (PIAS) / EAN 5414939301728
1. Minouche
3:44
2. À tout moment la rue
4:20
3. Le cœur Australie
3:20
4. Je m'obstine
5:55
5. Sous ton aile
5:14
6. Cet instant-là
4:00
7. Mort j'appelle
3:39
8. Nous sommes du hasard
4:00
9. Clash
5:20
10. Ma blonde
3:36
11. Mille voix rauques
5:36
12. Ma nébuleuse mélancolique
4:12
   

10/10/2009: N 16.
17/10/2009: 34.
24/10/2009: 43.
31/10/2009: 58.
07/11/2009: 64.
14/11/2009: 79.
21/11/2009: 97.
28/11/2009: 115.
05/12/2009: 136.
12/12/2009: 145.
19/12/2009: 153.
26/12/2009: 159.
02/01/2010: 200.
20/02/2010: R 140.
27/02/2010: 131.
06/03/2010: 133.
13/03/2010: 155.
20/03/2010: 156.
27/03/2010: 188.
03/04/2010: 199.
09/10/2010: R 133.
16/10/2010: 130.
23/10/2010: 164.
30/10/2010: 161.
06/11/2010: 200.
15/01/2011: R 187.
GUIDE MUSIQUE
EiffelEiffel: Discographie / Devenir fan
EIFFEL DANS LES CHARTS FRANÇAIS
Albums

TitreEntréeTopsem.
Le I/4 d'heure des ahuris14/09/2002476
Les yeux fermés28/03/20041094
Tandoori20/01/2007366
À tout moment10/10/20091626
Foule monstre08/09/2012912
CHANSONS DE EIFFEL
À tout moment la rue
Cet instant-là
Chamade
Chanson trouée
Chaos Of Myself (Eiffel feat. Phoebe Killdeer)
Clash
Death's Dance
Foule monstre
Frères ennemis
J'ai poussé trop vite
Je m'obstine
Le cœur Australie
Le même train
Libre
Lust Of Power (Eiffel feat. Bertrand Cantat)
Ma blonde
Ma nébuleuse mélancolique
Mille voix rauques
Milliardaire
Minouche
Mort j'appelle
Nous sommes du hasard
Place de mon coeur
Puerta del Ángel
Sous ton aile
T'as tout tu profites de rien
Tu vois loin
Venus From Passiflore
ALBUMS DE EIFFEL
À tout moment
Abricotine
Foule monstre
Le I/4 d'heure des ahuris
Les yeux fermés
Tandoori
 
REVIEWS
Moyenne des notes: 5 (Reviews: 1)
Uniquement les reviews en français sont affichées: Afficher toutes les langues
*****
e quatrième album du quatuor bordelais Eiffel n’est pas facile à juger. Porté par un single en roue libre sur les ondes radio, le groupe rappelle sans équivoque Noir Désir, également originaire de Bordeaux. Même look, même verve, même vocabulaire, même sens de la révolte, même propension à évoquer dans leurs paroles des dieux tirés de la mythologie grecque… Il est vrai que les deux groupes se connaissent même s’ils ne sont pas de la même génération.

Mais la comparaison s'arrête là. Une écoute attentive de l’album permet de déceler des compositions délicates, un vrai travail de musicos. Ejectés par leur maison de disque EMI pour motif de non-rentabilité à la fin 2007, les bordelais ont retroussé leurs manches et enregistré leur nouvel album dans le studio personnel de Romain et Clémentine Humeau. Puis ils ont signé très récemment chez Pias.

"Minouche", qui ouvre l'album, aborde des problématiques de société plus actuelles (notamment le fichage). Le single "A tout moment la rue", où Bertrand Cantat est aux chœurs, sonne comme un avertissement aux élites politiques de la France actuelle, et rappelle que le principe du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes ne s’applique pas qu’aux pays du tiers monde. Avec "Le cœur australie", on rentre dans le vif du sujet avec le premier vrai grand morceau de cet album en acier trempé et sur lequel Romain Humeau fait des prouesses d’écriture.

Mais Eiffel ce n’est pas seulement de l’électricité, c’est également les cordes et cuivres de Joseph Doherty (rien à voir avec Peter...) que l’on entend sur l’intro jazzy de "Je m’obstine", plaidoyer contre le music business (« quand Lagardère me jugera bankable »). Dans "Sous ton aile", le banjo fait son apparition, ainsi que les hautbois de Estelle Humeau (également à la basse sur tout l’album). Enfin, "Clash" est un des grands moments de l’album avec un final à la Led Zeppelin…

Pas de doute, Eiffel a réussi son coup et à en juger par la fréquence des passages du single sur les ondes, le pari est en passe d'être gagné (tant pis pour EMI). A vérifier en concert le 1er décembre sur la péniche Fulmar à Bruxelles.
Ajouter une review

Copyright © 2018 Hung Medien. Design © 2003-2018 eMedia Jungen. All rights reserved.
Page was generated in: 0.06 seconds
Notre site Web utilise des cookies pour fournir à ses lecteurs la meilleure expérience du site Web. Dans certains cas, les cookies sont également mis en place par des services tiers. Vous trouverez de plus amples informations dans notre déclaration de protection des données.